DigitalCMO

Vainqueur du Grand Prix de l’Excellence Marketing de l’Adetem ainsi que du Prix Expérience Client, l’enseigne Point.P et l’agence Strategir ont développé un showroom en réalité virtuelle pour concevoir ensuite de vrais points de vente. Thomas De Miscault, directeur digital et développement des nouveaux concepts pour Point.P revient sur cette opération basée sur l‘expérience client.

Vincent Biard – Combien de showrooms possède l’enseigne Point.P ?

Thomas De Miscault – Point.P est un réseau de distribution de 851 agences. Dans nos agences ou à côté de nos agences, nous avons ce que nous appelions avant des salles d’exposition pour présenter des matériaux de décoration comme du carrelage ou du parquet mais également des matériaux d’aménagement extérieur pour les terrasses ou encore la menuiserie avec par exemple, des placards ou des portes d’intérieur. C’est ce qui permet aux artisans de mieux vendre ces produits à leurs propres clients.Nous avons 123 showrooms en France. Nous avons décidé de les remettre au goût de jour et de revoir complètement le parcours client à l’intérieur de ces showrooms ainsi que d’y introduire du digital.

Vincent Biard – Pourquoi ce choix de transformer ces showrooms ?

Thomas De Miscault – Nous conduisons depuis 2015 un plan nommé « Conquête 2025 » qui associe ses 11 000 collaborateurs à la stratégie de Point.P. Nous avons travaillé sous forme de cercles à base d’ethno marketing. Nos 11 000 collaborateurs sont tous partis découvrir d’autres enseignes sans forcément de rapport avec notre activité. Ils sont revenus convaincus et convaincants, d’où la décisionde retravailler nos showrooms pour aider non seulementnos clients professionnels à être plus efficaces mais aussi les clients particuliers à projets. Nous avons développé le concept notamment via un showroom virtuel. Notre premier showroom nouveau concept ouvert à Herblay en septembre 2018 puis trois autres salles ont immédiatement suivi à Champagne au Mont d’Or,Villeurbanne et Rennes.

Vincent Biard – A quoi a servi ce showroom virtuel ?

Thomas De Miscault – Le showroom virtuel a servi à accélérer le concept physique du showroom. Nous avons donc créé un showroom en 3D pour le tester avant de réaliser les travaux d’aménagement des vrais showrooms et obtenir des retours clients. Pour cela, nous avons travaillé avec l’agence Strategir pour équiper nos clients de lunettes Samsung 3D. Ils ont pu déambuler dans un espace de 1000m2 intégralement reproduit en 3D et même tester des applications digitales grâce à des app in app.

Vincent Biard – Ces showrooms proposent aussi des écrans et des applications interactives. Quelles sont-elles ?

Thomas De Miscault – Pour avoir une innovation phygitale performante, il fallait qu’elle soit meilleure dans nos salles que ce que l’on peut avoir directement chez soi. Nous nous sommes rapidement rendu compte que les clients souhaitent trouver un lien très fort entre les produits réels et ce que ces produits pourraient donner chez eux. Nous avons associé à chacun de ces produits un code-barre et nous sommes capables via un process d’intelligence artificielle, réaliséavec une start-up canadienne, de projeter le produit que les clients ont scanné dans la salle directement sur une photo de la pièce qu’ils souhaitent rénover. Si les clients n’ont pas de photo de leur pièce sur eux, nous avons énormément d’ambiances pré-chargées sous forme de photos sur lesquelles ils peuvent appliquer les produits. Cela conforte beaucoup les clients dans leur choix.

Vincent Biard – Et quels résultats pour ces trois nouveaux showrooms conçus avec ce showroom virtuel ?

Thomas De Miscault – Les résultats sont très bons et la fréquentation y a énormément augmenté. Le chiffre d’affaires progresse dans chacun des quatre showrooms mais je ne peux vous communiquer ces chiffres. Nous avons également remarqué que les parcours client ont changé. Auparavant, les clients découvraient les produits et revenaient feuilleter des catalogues pour comparer avec des produits similaires alors que dorénavant c’est une démarche davantage tournée vers la manipulation et même le jeu avec le produit. Le showroom présente les produits de trois façons : une miniambianceavec des espaces recréés permettant aux clients de se projeter, des panneaux présentant des gammes, des produits exposés sur des crémaillères que les clients peuvent manipuler. Nous avons soigné l’éclairage qui a un IRC de 97% donc très proche de la lumière naturelle. Pour aller jusqu’au bout des projections de nos clients, nous avons créé un partenariat avec Miliboo, leader de la vente de meubles design en ligne. Ainsi, tous les éléments y compris mobiliers de nos ambiances sont réalisables facilement par nos clients. Nous proposons aussi via un logiciel 3D de créer l’environnement de la pièce des clients et d’y placer nos produits mais aussi les meubles de notre partenaire Miliboo.


Articles récents