DigitalCMO

Selon une étude réalisée par Spoking Polls pour le compte du XVDSI, une association de responsables informatiques de grandes entreprises, les DSI anticipent une réduction importante de leurs dépenses informatiques. Mais surtout ils prévoient une accélération de la transformation digitale de leurs entreprises pour 2021. Avec sans doute à la clé une modification de la gouvernance des projets digitaux et informatiques.

D’un coté, les résultats souvent positifs en terme de croissance et  de rentabilité  de tous les grands acteurs du cloud et du digital publiés ces dernières semaines montrent que les entreprises ont dû investir rapidement pour s’adapter aux nouveaux usages digitaux nés avec la crise. De l’autre, les grands instituts d’études du secteur, comme Gartner, continuent à estimer que le marché va baisser significativement cette année puis rebondir fortement l’année prochaine.

La vérité sera sans doute entre les deux avec une baisse pas aussi forte qu’attendue des investissements informatiques et une reprise peut-être pas aussi dynamique qu’espérée. C’est du moins ce que l’on peut comprendre à la lecture des résultats d’une étude menée auprès d’un échantillon réduit d’entreprises membres du XVDSI et détaillée ici dans une infographie relayée par le CMIT, le club des directeurs marketings de l’IT.

81% des DSI sondés indiquent qu’ils doivent réduire leurs investissements informatiques. Les réductions budgétaires attendues sont conséquentes :

  • Pour 31 % des répondants : une réduction de 5 à 10 %
  • Pour les 42 % des répondants : une réduction de de 10 à 20 %
  • Pour 8 % des répondants : une réduction de 20 à 30 %

Pour Sébastien Drouin, (ancien DSI Imprimerie Nationale, Jouve) président du XVDSI, les résultats montrent que les priorités des DSI vont évoluer avec cette crise. Reste maintenant aux DSI à réellement prendre conscience des changements profonds induits par cette crise puisque 69 % des répondants indiquent que les priorités d’investissements vont changer et que 50 % d’entre eux envisagent une diminution des investissements sur 2020 et pour 31 % un report des investissements sur 2021 rapporte Sébastien Drouin.

Qui va piloter la transformation digitale des entreprises en 2021 ?

Le report des investissements sur 2021 semble donc réel. Toutefois ce mouvement pourrait être freiné pour deux raisons. La première c’est que les chantiers sont nombreux, voire trop nombreux au regard de l’accélération des usages digitaux pendant cette crise.

La deuxième raison tient au pilotage de cette transformation. Les DSI interrogés citent en deuxième position dans leurs priorités la nécessité de mieux  partager des responsabilités et des choix technologiques entre les opérationnels (les directions marketings, financières, ressources humaines ) et la DSI.

Un thème qui devient central au regard des enjeux clients et digitaux. C’est d’ailleurs le thème choisi par l’Adetem dans sa prochaine matinale qui se déroulera le 17 décembre prochain et qui s’intitulera “Transformation Digitale CMO, DSI DAF vous DEVEZ vous entendre”.

En 2021, le partage des choix technologiques et budgétaires sur les nouvelles technologies semble un enjeu central pour les entreprises qui devront sans doute y répondre par une modification en profondeur du pilotage de leur transformation digitale.

 





Articles récents