DigitalCMO

Malgré un chiffre d’affaires en hausse de 18 % en 2019, Alphabet Inc., maison-mère de Google, a contrarié les investisseurs par ses résultats du quatrième trimestre. Mais pour la première fois, Alphabet Inc. dévoilait les revenus de YouTube mais aussi de Google Cloud qui est en progression de 53 % !

Avec un chiffre d’affaires 2019 de 161,9 milliards de dollars en hausse de 18 % comparé à l’année précédente et un bénéfice de 34,3 milliards de dollars en hausse de 11,7 %, Alphabet Inc. a malgré tout déçu les investisseurs. La raison ? Principalement parce que le chiffre d’affaires du quatrième trimestre à 46,08 milliards de dollars a été moins important que les 46,94 milliards escomptés. Certes 800 millions de dollars de différence mais pas de quoi franchement s’inquiéter.

En publiant pour la première fois les résultats de ses filiales comme YouTube ou Google Cloud, Alphabet semble vouloir montrer qu’elle n’est pas uniquement un moteur de recherche même si Google Search représente 60% du chiffre d’affaires global du groupe avec 98 milliards de dollars (+15% sur un an).

Ainsi YouTube a généré 15,1 milliards de dollars en 2019 (contre 11,2 milliards en 2018 soit +35 %) en publicité soit presque 10 % du chiffre d’affaires d’Alphabet. L’offre payante YouTube TV uniquement disponible aux États-Unis comptabilise deux millions d’abonnés, YouTube Music et YouTube Premium totalisent 20 millions d’abonnés payants pour trois milliards de dollars de revenus. Au total, YouTube recense plus de deux milliards d’utilisateurs dans le Monde.

Google accélère fortement sur le Cloud

Avec un chiffre d’affaires de 8,9 milliards de dollars réalisé en 2019, le service cloud de Google a enregistré une hausse de 53 % par rapport à l’année précédente. A noter que le chiffre d’affaires du cloud  en 2018 était déjà en croissance de 44% par rapport aux 4 milliards de dollars générés en 2017.  Les services cloud de Google sont donc un moteur de croissance pour Alphabet même si le leader AWS (50% de parts du marché) reste loin devant avec 35 milliards de dollars de chiffre d’affaires dans le cloud en 2019. Avec ces chiffres Google tient à montrer ses ambitions dans le cloud. Les responsables de cette activité soulignent d’ailleurs dans un article récent sur CRN que la dynamique actuelle de Google sur le Cloud  est bien plus positive que celle du marché dans son ensemble. Et que par ailleurs son offre multi-cloud Anthos rencontre un réel succès.

À titre de comparaison, Amazon Web Services a déclaré la semaine dernière 9,95 milliards de dollars de revenus trimestriels ce qui devrait projeter AWS  sur une base annuelle à des revenus cloud de près de 40 milliards de dollars. Parallèlement, les revenus cloud Intelligent Microsoft, qui comprennent son cloud public Azure, ont bondi de 26,5% par rapport à la même période un an plus tôt pour atteindre 11,87 milliards de dollars pour le trimestre clos le 31 décembre dernier.

La publication de ces résultats par Sundar Pichai, CEO d’Alphabet depuis décembre 2019, marque une nouvelle période pour l’entreprise après le départ cet hiver de Larry Page et Sergey Brin cofondateurs de Google en 1998. La capitalisation boursière d’Alphabet avait dépassé 1 000 milliards de dollars et lui avait permis de rejoindre  Apple, Amazon et Microsoft mais ses derniers résultats du dernier trimestre 2019 l’ont fait sortir de ce club très fermé.

Photo : Sundar Pichar, PDG d’Alphabet Inc. depuis décembre 2019. ©DR

Pour télécharger les résultats d’Alphabet Inc. :
https://abc.xyz/investor/static/pdf/2019Q4_alphabet_earnings_release.pdf?cache=05bd9fe

 

 





Articles récents