DigitalCMO

Un peu avant la crise sanitaire, Microsoft et Jouve ont précisé leur partenariat dans le cloud et l’IA. Ces deux axes technologiques semblent clés pour un secteur de santé qui cherchera de nouvelles pistes pour la gestion de ce type de crise.

Depuis septembre 2019 le groupe Jouve déploie les solutions Azure pour le cloud et l’intelligence artificielle mais le groupe utilisait déjà les suites Microsoft Office 365 et Dynamics 365 en interne. « Nous cherchions un hébergement API et seuls Microsoft, AWS, AliBaba et OVH le proposent. Nous stockons trois péta-octets de données et nous sommes confrontés à une augmentation exponentielle. Nous avons aussi besoin de l’IA et des algorithmes de Microsoft pour compléter les algorithmes développés par Jouve depuis 30 ans » résume Sébastien Drouin, Chief Technology Officer du groupe Jouve.

Devenu 100% digital depuis la cession récente de son imprimerie (15% de son CA), le groupe Jouve qui emploie 2 000 personnes dont 700 en France est un expert des données métiers au CA global de 115 millions d’euros en 2018. Le groupe communique sur « 300 workflows dont 80 décisionnels dans le marché bancaire et assurantiel […] à l’actif de Jouve aujourd’hui pour 200 millions d’images traitées par nos outils Optical Character Recognition (OCR) chaque année. »

Créée en 1903 par le journaliste Henry Jouve en Mayenne, l’imprimerie Jouve s’est développée avec succès et s’est adaptée aux nouvelles technologies (applications et hébergement minitel, 1er a avoir fabriquer le CD-Rom) dans les années 80/90pour devenir ensuite un spécialiste du traitement de l’information, de la dématérialisation des documents et des flux de travail.

Des données sensibles et un secteur médical réservé vis-à-vis des GAFA

Aujourd’hui le groupe Jouve est présent dans le secteur bancaire et public mais aussi sur le marché de la santé avec une offre globale de digitalisation pour les acteurs de la protection sociale et pour l’hôpital avec l’approche Know Your Patient (KYP) l’objectif est de simplifier et sécuriser l’admission des patients aux bureaux des entrées.

Premier acteur majeur du cloud certifié « hébergeur de données de santé »en France en novembre 2018 pour ses quatre data centers situés sur le territoire national, Microsoft y héberge le Health Data Hub, cette plateforme française de données de santé destinée à développer l’intelligence artificielle appliquée à la santé. L’hébergement de ces données sensibles par Microsoft soulève des questions et des critiques de professionnels de la santé en termes de protection des données.

Pour Microsoft, le partenariat avec Jouve permet donc d’aborder le secteur de la santé via une entreprise reconnue. « Microsoft a besoin de l’expertise de sociétés comme Jouve avec notamment David Gruson directeur de programme santé du groupe depuis juillet dernier qui connait parfaitement ce secteur et ses interlocuteurs » précise Sébastien Drouin. Ce partenariat aussi illustre la double priorité du développement de projets IA et de la conversion des clients à ses offres Cloud de Microsoft France.





Articles récents