DigitalCMO

Pour le quatrième et dernier épisode de l’Adetem Factory 2020 diffusé le 08 décembre, c’est le rapport au temps (temps court, temps long, logique durable) qui a été commenté pendant 1h30.
Katarzyna Wisniewska, directrice RSE Europe Middle East de Sephora, Albane Liger-Belair, directrice open innovation chez KPMG et Bastien Pahus, General Manager d’Uber Eats étaient les invités de l’Adetem pour un débat animé par Soraya Kerchaoui-Matignon, directrice contenus de marques et plateformes chez Binge Audio. Verbatim.

« La crise de la Covid a révélé un paradoxe : nous avons plus de temps mais nous percevons en avoir moins qu’auparavant. Toutes nos activités sont maintenant réalisées dans un seul et même lieu : travail, éducation des enfants, sport. Nous sommes passés très rapidement à une illusion de temps pour soi à finalement moins de temps pour soi » a introduit Soraya Kerchaoui-Matignon. Comme évoqué lors des précédents épisodes de l’Adetem Factory 2020, elle a remarqué que la crise a accélère des tendances existantes chez les consommateurs. Justement, quels changements ? Et quels changements pour les marques ?

Katarzyna Wisniewska, Sephora : « Comment le retail va-t-il réinventer sa valeur ajoutée ? »

« Pour les marques, l’évolution de l‘e-commerce aura marqué cette crise […] Il y a aussi un énorme impact sur le retail avec un changement pas uniquement conjoncturel. Il faudra voir dans les années à venir comment le retail va réinventer sa valeur ajoutée pour le consommateur […] La crise a accéléré des tendances existantes comme la consommation responsable […] La crise a obligé les entreprises à une réaction immédiate et l’agilité a été le mot phare mais paradoxalement le développement durable s’est renforcé dans les stratégies à long terme des entreprises […] Cette crise a engendré une accélération de la mise en place de technologies de vente à distance avec par exemple l’équipement de conseillères de vente dans 300 magasins Sephora. »

Bastien Pahus, Uber Eats : « Nos clients et leurs besoins ont évolué, notre service aussi »

« L’activité d’Uber Eats s’est contactée dans les premières semaines du confinement avec la fermeture des restaurants puis quand ceux-ci ont relancé leur activité par la livraison, l’activité d’Uber Eats a considérément augmenté passant de 54% de croissance annuelle au premier trimestre, à 113% au second trimestre puis 135% au troisième trimestre […] Trois facteurs expliquent cette croissance : la découverte du service par de nouvelles populations et aussi par plus de restaurants qui font appel à Uber Eats, l’évolution de la temporalité des besoins des clients avec par exemple davantage d’activités le midi, l’évolution du type de biens qui sont livrés comme par exemple notre partenariat avec Carrefour le propose. »

Albane Liger-Belair, KPMG : « Un bond en avant dans la digitalisation des entreprises »

« D’après une étude KPMG, huit dirigeants sur dix ont déclaré que leur entreprise a fait un bond de plusieurs années en quelques mois et 85% d’entre eux vont continuer à s’appuyer sur les outils de collaboration qui ont émerger pendant la crise […] Pour les consommateurs, de lieu de vente l’e-commerce s’est transformé en lieu de vie et le numérique est un nouveau terrain de jeu pour les marques avec des expérimentations sur la réalité augmentée, le live streaming, l’univers du jeu. »

En photo de droite à gauche et de haut en bas : Katarzyna Wisniewska, Albane Liger-Belair, Bastien Pahus, Soraya Kerchaoui-Matignon.

En savoir plus : https://adetemfactory.org/





Articles récents