DigitalCMO

C’est plus dans le domaine de  l’immobilier que Station F a fait le buzz média ces derniers jours avec l’annonce d’un programme de 600 logements pour les entrepreneurs de Station F  dans la commune d’Ivry. Mais le projet de Xavier Neil reste avant tout un incubateur à start-up et son fondateur prévoit même qu’il permettra de faire éclore la 1ère licorne française.

 

Dans un entretien aux Echos, Xavier Niel est revenu en chiffres sur Station F, l’incubateur géant qu’il a crée à Paris il y maintenant un an. Dans cet entretien,  il a notamment affirmé qu’il n’y avait aucunes raisons pour ne pas y voir éclore dans les prochaines années la première licorne française. Un pari statistique propre à tous les grands fonds d’investissements en capital-risque notamment américain qui ont déjà réussi à faire émerger de nombreuses licornes. Mais qui, en revanche, n’a pas encore fonctionné en France au regard du faible nombre de licornes françaises qui ne sont au total que 5.

Xavier Niel croit  cependant en sa stratégie sur Station F. Il faut dire que Station F est devenu en trés peu de temps un incubateur qui en volume de start-up hébergées revendique le 1er rang mondial avec 232 start-ups et qui selon Xavier Niel cité par les Echos ont déjà levé 250 millions d’euros. Sans conteste Station F est le lieu où l’on retrouve, le  plus de start-up labs d’entreprise dont ceux  de Facebook et Microsoft mais aussi  de nombreuses entreprises comme de TF1 ou le groupe Havas, d’écoles prestigieuses comme l’Insead sans oublier  la présence de tous les acteurs du financement du secteur public. Ce sont dans ces labs que l’on trouve les projets les plus promoteurs. Station F vient d’ailleurs de mettre en avant 30 pépites sélectionnées dans ces labs dont Vitaly (eCommerce)  qui a opéré la plus grosse levée de fonds avec 22,7 millions d’euros levés ou encore Foodvisor qui a levé dans le programme start-up Facebook 1,5 M€ .

Le second atout de Xavier Niel est la présence sur Station F de son fonds d’investissement Kima Venture qui est très actif dans le financement des jeunes entreprises. Kima Ventures a à son actif des dizaines de levées de fonds en amorçages ou en co-financement réussies. La dernière en date c’est Meero qui vient de lever 300 millions d’euros. Mais ce fonds reste un fonds de niveau intermédiaire dont les moyens pourraient faire défauts pour des levées de fonds entre 100 et 300 millions d’euros qui sont aujourd’hui les fonds levées par ces fameuses licornes. Pour que le pari statistique de Xavier Niel réussisse, il manque dont un fonds d’investissements plus important pour permettre aux jeunes entreprises incubées à Station F de ne pas quitter l’hexagone et continuer à se développer dans l’Est parisien.

Un programme immobilier  en complément qui n’a pas de ROI avoué sur Station F

En complément des activités de financement Station F, comme tous les incubateurs a des activités immobilières. L’incubateur  a annoncé cette semaine l’ouverture de Flatmates, un immeuble d’appartement destiné à la co-location. Flatmates  pourra accueillir jusqu’à 600 entrepreneurs. Les appartements sont répartis en en trois bâtiments conçus par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Il y a au total  100 appartements et 600 chambres à partir de 399 euros par mois. Les immeubles sont situés à Ivry à 16 minutes des locaux de Station F.


Articles récents