DigitalCMO

S’attaquer au marché de Microsoft Office et de Google Docs, c’est le pari ambitieux que s’est lancé un ancien salarié de Google et de Facebook  qui a lancé il y a 3 ans Quip, un traitement de texte en mode SaaS. Aujourd’hui, il annonce un tour de table en série B de 30 millions de dollars auprès de Greylock Partners et Benchmark Capital.

En finir avec la domination de Microsoft

Depuis près de 30 ans, Microsoft Office domine  le marché des traitements de texte, des tableurs et des applications bureautiques.  Avec le pack logiciel, Microsoft  a véritablement démocratisé la bureautique, construisant évidemment son succès sur le PC. Mais force est de constater que Microsoft a du mal à adapter sa solution aux problématiques de collaboration et de mobilité. C’est ainsi que Google a lancé son service Google Docs, la suite bureautique 100% cloud. Mais là encore, l’outil n’est pas tout à fait optimisé pour les mobiles et les tablettes. C’est donc sur ce créneau-là que Quip s’implante, tout en misant énormément sur le collaboratif en temps réel. Aujourd’hui, la start-up revendique quelques 30 000 clients entreprises, dont Facebook. L’objectif de cette levée de fonds est de continuer à améliorer la solution afin de pousser plus loin encore l’expérience collaborative.

Une solution collaborative en temps réel

Quip est donc un traitement de texte 100% cloud, disponible sur le web, mais aussi en version applicative sur mobile et tablette, favorisant le travail collaboratif.  Le véritable apport de l’outil est bien là : il est possible de partager ses documents avec des collaborateurs.  C’est sans doute à ce niveau que Quip a le potentiel d’innovation le plus important, notamment il est possible d’inviter différents types de collaborateurs internes ou externes  de manière très sécurisée dans les échanges. Pour l’instant, Quip mise sur le collaboratif et les documents deviennent alors accessibles et modifiables en simultané. Sur chaque document, un chat spécifique est créé et permet d’échanger sur le contenu. Il est même possible de discuter sur des parties spécifiques d’un fichier. Autre fonction intéressante : la liste de tâches, offrant un suivi des activités de l’ensemble des collaborateurs. Quip ne se contente pas du traitement de texte, puisqu’un tableur est également accessible avec quelques 300 fonctions-type Excel.

 


Articles récents