DigitalCMO

On pouvait déjà l’observer sur l’édition 2018 du CES de Las Vegas, les expérimentations concrètes de l’intelligence artificielle sont de plus en plus nombreuses. Preuve de ce développement rapide au niveau mondial : pratiquement tous les secteurs d’activités ont démarré des projets d’envergure, et notamment le secteur des services aux entreprises, le secteur public ainsi que celui de la santé.

Un marché qui va croître de 58 % en 2018

Selon la société d’études Tractica, les revenus mondiaux générés par les déploiements de logiciels, de matériels et de services d’intelligence artificielle (IA) passeront de 14,9 milliards de dollars en 2017 à 23,6 milliards de dollars en 2018, soit une augmentation de 58% d’une année sur l’autre. Selon le cabinet d’études, la croissance sera tirée par la maturité des technologies dans le domaine de l’analyse des données. «Les résultats des premiers déploiements d’IA en entreprise sont assez forts en termes d’amélioration de l’efficacité opérationnelle, de réduction des dépenses et d’amélioration  des analyses de données», explique Keith Kirkpatrick, analyste principal de Tractica dans le cadre de cette étude. En effet, une grande partie du succès de l’IA est due au fait que la plupart des tâches actuellement déléguées à la technologie AI sont basées sur des données et sont doc faciles à mesurer ou à comparer avec les méthodes déjà en place, font remarquer les rapporteurs de cette étude. L’IA permet d’automatiser plus de tâches. Un point de vue partagé par certains analystes qui estiment que le coût social de cette révolution informatique sera important dans tous les secteurs d’activités. Keith Kirkpatrick ajoute qu’à plus long terme, les domaines d’application du marché de l’IA iront au-delà des cas d’utilisation liés à l’analyse de données pour s’élargir à des applications sophistiquées autour de la reconnaissance d’image et qu’elle sera fondée sur l’utilisation d’un langage naturel.

De ce fait Tractica, constate que c’est dans le secteur des services aux entreprises que l’on trouve le plus  de projets basés sur l’Intelligence Artificielle. L’automatisation de nombreuses fonctions administratives, de calcul, de vérification, de support clients seront remplacés par des solutions à base d’IA. Un scénario qui en France pénalise temporairement le développement de ce secteur d’activité de l’informatique en dépit d’un écosystème de startups de plus en plus dense.

La Rédaction, Digital CMO

 


Articles récents