DigitalCMO

Le marché des serveurs et son leader HPE doivent une fière chandelle au cloud, qui fait grimper les ventes, notamment de moyen et de haut de gamme. Résulat : au 4ème trimestre 2017, le chiffre d’affaires généré a passé la barre des 20 milliards de dollars, soit une progression de 26,4% par rapport à le même période de 2016.

Top 5 Companies, Worldwide Server Vendor Revenue, Market Share, and Growth, Fourth Quarter of 2017 (Revenues are in US$ Millions)
Company 4Q17 Revenue 4Q17 Market Share 4Q16 Revenue 4Q16 Market Share 4Q17/4Q16 Revenue Growth
1. HPE/New H3C Group* ** $3,801.9 18.4% $3,454.1 21.1% 10.1%
1. Dell Inc.* $3,607.0 17.5% $2,577.9 15.8% 39.9%
3. IBM $2,693.0 13.0% $1,791.8 11.0% 50.3%
4. Lenovo* $1,090.0 5.3% $946.8 5.8% 15.1%
4. Cisco* $1,051.4 5.1% $916.1 5.6% 14.8%
ODM Direct $4,245.4 20.6% $2,866.9 17.5% 48.1%
Others $4,164.4 20.2% $3,790.5 23.2% 9.9%
Total $20,653.1 100.0% $16,344.1 100.0% 26.4%
Source: IDC Worldwide Quarterly Server Tracker, February 28, 2017

Notes:

* IDC declares a statistical tie in the worldwide server market when there is a difference of one percent or less in the share of revenues or shipments among two or more vendors.

** Due to the existing joint venture between HPE and the New H3C Group, IDC will be reporting external market share on a global level for HPE and New H3C Group as « HPE/New H3C Group » starting from 2Q 2016 and going forward.

HPE peut garder le sourire. Certes, le constructeur fait un peu moins bien en 2017 qu’au 4ème trimestre 2016 (18,4% de part de marché au lieu de 21%), mais il reste leader de ce marché en forte croissance : +26,4% pour de dernier « quarter » 2017 par rapport à le même période de 2016, selon IDC. Le chiffre d’affaires passe donc allègrement le cpa des 20 milliards de dollars (20,7 Mds$).

Dans son sillage, Dell se rapproche et sa part de marché passe de 15,8% à 17,5%, tandis qu’IBM voit sa part passer de 11 à 13%. A eux trois, ces constructeurs frôlent la barre des 50% du marché.

Autres bonne nouvelles : les ventes progressent surtout du côté des serveurs de moyen et de haut de gamme (respectivement +48,5% et +41,9%).

Ces bons résultats sont expliqués par la forte demande des grands acteurs du cloud, comme Amazon, Facebook ou Google), mais aussi par le lancement de matériels performants faisant appel aux processeursdes Purley d’Intel ou Epyc d’AMD.

 

La Rédaction, Digital CMO


Articles récents