DigitalCMO

Et si le monde des études avait tout intérêt lui aussi à se saisir du sujet ? Depuis leur arrivée sur les messageries instantanées, les chatbots ont en effet envahi la relation client des marques, que ce soit pour informer, conseiller, commander ou acheter. Voici l’avis sur le sujet de Laurence  Hua, Directrice Marketing et Développement d’Audirep, en amont de son intervention début avril lors du Printemps des Etudes 2018.

Logo-Audirep

Ces agents conversationnels touchent aujourd’hui tous les univers (santé, beauté, tourisme, Fast-Moving Consumer Goods…). Ne pourraient-ils pas devenir également un nouveau mode de recueil de l’opinion ?

Ces logiciels robots, modélisés selon un scénario prédéfini et automatisés, bénéficient de larges avantages pour administrer une étude en ligne. Outre son caractère ludique et conversationnel qui le rend engageant et s’adapte au ton de la marque, le chatbot permet également d’accéder à une large cible : son audience est démultipliée par la taille des médias sociaux et la capacité à recueillir instantanément l’opinion des internautes. De plus, il s’agit d’un outil facilement implémentable. La palette de questions, initialement limitée, peut désormais être utilisée de façon de plus en plus large : questions à choix multiples, choix de visuels, chekboxes, notations (chiffres, étoiles, emojis), capture audio ou vidéo pour des questions ouvertes … Ils présentent toutefois quelques limites : un questionnement qui doit rester court et simple et la représentativité de la cible interrogée qui est limitée aux visiteurs du site Internet ou à la communauté de la marque.

Le sens de l’histoire

Selon l’institut d’Etudes Audirep, c’est le sens de l’histoire pour les études marketing que d’aller vers une forme de multimodalité, avec une panoplie de plus en plus large d’outils pour échanger avec les individus. L’enjeu est de proposer le meilleur outil de recueil des informations, adapté aux types de données à collecter, aux modes de communication de la cible recherchée… Les chatbots offrent ainsi une opportunité prometteuse et permettront, entre autres, d’aller chercher des cibles jeunes et connectées grâce aux réseaux sociaux. Un des futurs enjeux est aussi à terme d’intégrer une intelligence artificielle plus évoluée pour des études plus intelligentes.

Laurence  Hua, Directrice Marketing et Développement d’Audirep


Articles récents